Pour terminer notre séjour en Italie, nous avons parcouru la plaine du Pô.

Nous avons d’abord rejoint l’Adriatique à Rimini après un petit passage à San Marino.

En fait nous sommes montés à San Marino complètement dans le brouillard et oh ! miracle en arrivant en haut le soleil est apparu pendant à peu près une heure le temps d’une courte visite. Le plus drôle c’est que quand nous sommes partis le brouillard remontait et on n’y voyait à nouveau plus rien.

San Marino, c’est une petite république indépendante, enclavée dans l’Italie, un peu comme Monaco ou Andorre. D’ailleurs, comme ces principautés, San Marino vit du tourisme et du commerce (Très faibles taxes) et aussi de la vente d’armes (en vente libre).  Bon, j’avais fait de belles photos, du moins je l’espérais, mais je les ai toutes perdues au transfert sur l’ordinateur.

Rimini, c’est le point d’arrivée de la via Flaminia (Voie romaine construite par le consul Faminius) et il en reste encore un pont  qui est toujours utilisé.

 

1 Pont romain Rimini

    Pont romain à Rimini.

Après Rimini, nous sommes allés  à Ravenne. C’était un port militaire actif à l’époque romaine. Mais aussi à l’époque Byzantine. Il  en reste de très belles mosaïques.

  

5 Baptistère Narnien Ravenne

   Baptistère et ses mosaïques à Ravenne

 

16 Mosaîque de Théodose

    Mosaïque de l’impereur Théodose à Ravenne

Après Ravenne, nous avons remonté la plaine du Pô et nous nous sommes arrêtés au passage à Bologne, Modène et Parme. Ce sont d’intéressantes villes médiévales, mais la circulation et surtout le stationnement y sont très difficiles. Surtout à Bologne qui est aussi en travaux. Résultat, les édifices n’y sont pas bien mis en valeur.

  

30 Basilique de St

   Basilique St. Apollinaire de Bologne

 

32 St

    Le plafond de St. Apollinaire

 

34 St

    Mosaïques de la nef

  

35 St

   Détail

  

39 Via Maggiore Bologne

   Via Maggioreà Bologne

  

47 Arcades Bologne

   Arcades de la Via Maggiore de Bologne

40 Torre Garisenda Bologne

     Les tours de Bologne

Chaque famille noble a construit la sienne, plus haute que la voisine>. Malheureusement le sol a du mal a supporter de tels poids et certaines sont tellement inclinées qu’elles sont fermées à la visite. Bon elles sont moins célèbres que celle de Pise.

 

52 Duomo Modène

    La Cathédrale de Modène

 

54 Duomo Modène

    Sculpture à l’intérieur de la cathédrale de Modène

  

53 Autel Duomo Modène

   Autel de la Cathédrale de Modène

 

63 Intérieur du Duomo Parme

    Intérieur de la Cathédrale de Parme.

Pour terminer, j’avais projeté d’aller marcher aux cinque terrre. Ce sont 5 villages isolés sur la côte près de La Spezia. Malheureusement, le matin, au moment de partir il faisait bien gris. J’ai donc renoncé et bien m’en a pris car quelque temps après  des trombes d’eau se sont déchaînées sur toute la région.

Du coup, notre séjour en Italie se termine un peu en queue de poisson !

C’est donc le dernier article que je poste sur ce blog.

J’espère qu’il aura intéressé celles et ceux qui auront été assez persévérants pour le lire jusqu’au bout.

En tout cas, l’Italie, c’est très beau, très riche en attractions touristiques (un peu comme la France). La nourriture y est un peu moins chère (mais pas les restaurants). Et d’ailleurs on y a bien mieux mangé qu’en Grèce.  L’essence bien plus chère (1€50 le diesel) et les autoroutes meilleures marché mais moins bien équipées. En règle générale, c’est ce qui nous a posé le plus de problème d’ailleurs en Italie :  le stationnement, le manque d’aires de repos et pic nic aménagées, le manque d’équipements publics. Tout est privé et payant.

Par contre l’accueil beaucoup plus agréable qu’en Grèce.

Au total près de 2 mois, 12 000Km parcourus, un coût d'environ 4000€ et...de bons souvenirs.

Bonnes fêtes à tous.

Philippe et Bobo